« loin du monde et du bruit, goûter l'ombre et le frais »

Moi qui adore la poésie française, et qui ai arpenté ses allées avec un immense bonheur, de Chrétien de Troyes à Yves Bonnefoy, j’ai aujourd’hui l’impression de m’être cantonné à un sublime jardin clos, alors que d’époustouflants espaces s’étendaient au-delà des murs.

Il faudrait rassembler des productions de toutes les cultures et de toutes les époques, et composer une anthologie de la poésie mondiale. Li Po le Chinois trinquerait avec Omar Khayyam le Persan, Homère côtoierait Dante, aux sonnets de Ronsard feraient écho les haïkus d’Issa.

S’abonner
Notification pour
guest
1 Commentaire
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
SERIGNAT Bruno

Difficile, toutefois, d’apprécier réellement la musique des poèmes quand on ne maîtrise pas la langue ! Et, de plus, traduzione, tradimento comme disent les Italiens…

Prochains spectacles
VSRP: No data available
Archives