des mots d'amour et des chansons… c'est bien là tout le nécessaire
 
Y’a comme un goût amer en nous
Comme un goût de poussière dans tout (…)

Ah ! Cette poussière, en effet, dont nous sommes faits, et en quoi les uns et les autres retournent en rangs serrés, ces derniers temps… Et France Gall, pas plus tard qu’hier…

Et nous qui demeurons ici pour un moment encore, juxtaposant nos peines, confiant aux réseaux le désarroi provoqué par ces départs, que faisons-nous ? Nous chantons encore, évidemment, et

évidemment évidemment
on danse encore
sur les accords qu’on aimait tant

2 réponses à Evidemment

Laisser un commentaire

Abonnez-vous au blog

Archives