« loin du monde et du bruit, goûter l'ombre et le frais »

Sur Youtube, je reçois toutes sortes de commentaires sur mes interprétations de La Fontaine. Pour la plupart, ils émanent d’élèves qui ont une fable à étudier. Si certains sont mitigés (« j’aime bien mais pas trop »), ils sont dans leur grande majorité positifs (« Trau biain tai vidaieau » [sic]), voire enthousiastes (« incroyable cette lecture, j’aimerais que vous soyez mon grand papi »).

Nombreux sont ceux qui aimeraient que j’aille plus loin (« S’il vous plait est ce que tu peux dire l’explication de chaque fable ? » « C’est quoi la morale ? ») ou même que je fasse la dissertation à leur place : « en quoi cette fable peut-elle servir d’apologie au confinement ? » (sur Les deux pigeons).

Souvent, c’est le soulagement qui s’exprime : celui d’avoir découvert ma vidéo et d’avoir pu grâce à elle entrer dans le texte. Ce sont les réactions qui me touchent le plus. Telle celle-ci : « Merci pour cette lecture j’ai mieux compris le texte avec vous qu’avec moi ! »

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Prochains spectacles
Archives