Le fil des jours

Le choix du dessert

Je déjeunais avec un ami dans un restaurant dont la cuisine s’avérait décevante. Très décevante, même. Arrive la patronne avec la carte des desserts. Mon ami l’interroge. – Dites-moi, madame, est-ce que les desserts sont faits maison? – Naturellement, Monsieur. – Alors, un fruit.

Crise, dette, diète

Comme elles paraissent loin aujourd’hui, ces années 60… L’idée de progrès est morte depuis longtemps (vers le milieu des années 80, à mon avis; j’y reviendrai). Et l’accumulation des productions matérielles s’est faite en ponctionnant la planète, au profit de quelques-uns, sans apporter de bonheur à personne, ni même créer de vraies richesses. Car comme …

Crise, dette, diète Lire la suite »

Les années soixante

Dans les années soixante, la société est encore cohérente. Toutes ses composantes tirent peu ou prou dans le même sens. Tout le monde pense l’avenir en termes de progrès : progrès scientifique, technique, économique, social. Ces progrès s’enchaînent les uns aux autres. La génération de mes parents en veut, en redemande. Elle a connu la …

Les années soixante Lire la suite »

Pierre Perret, ou la femme adultère

Cranach l’ancien: le Christ et la femme adultère Pierre Perret a publié un droit de réponse dans le Nouvel Obs, qui ne m’a pas vraiment fait changer d’avis sur l’affaire du “Pot aux roses” qu’un article de Sophie Delassein avait révélé. Il y accuse avec une certaine morgue la journaliste de l’avoir diffamé. Mais il …

Pierre Perret, ou la femme adultère Lire la suite »

La Nostalgie

Qu’est-ce qui m’a pris d’aller chercher sur la Toile les paroles de “Je me souviens“? Je lis partout qu’elles commencent comme ceci: “Ô la nostalgie à retrouver de vieilles cartes postales” Or je m’étais toujours imaginé qu’elles s’écrivaient ainsi: “Oh! La Nostalgie a retrouvé de vieilles cartes postales” Dans mon idée, la Nostalgie était active. …

La Nostalgie Lire la suite »

Wasted time between solos

J’ai souvent parlé de Scott Bricklin, ou de Gérard Prévost. Ce sont des musiciens fabuleux, qui sont devenus des amis. J’adore jouer avec eux, parce qu’ils comprennent et apprécient mes chansons. Même si elles ne mettent pas spécialement leur jeu en valeur. C’est vraiment les chansons qu’ils aiment, pas le fait qu’elles leur permettent, sur …

Wasted time between solos Lire la suite »

La gymnastique n’est pas soluble dans le catholicisme

Françoise Verny, à la fin de sa vie, était très travaillée par les questions spirituelles. Mais son corps n’avait pas la souplesse de celui d’un sadhu. Un jour, une amie commune l’emmene passer un weekend avec elle au sein d’une communauté charismatique. Le lundi, je vois Françoise, l’air fatigué et d’humeur ronchonne. – Ca ne …

La gymnastique n’est pas soluble dans le catholicisme Lire la suite »

Mireille et mes éphémères débuts

C’est peu après l’épisode des cartes postales que Jacques Langlois et moi avons composé “Quai de Jemmapes“. A cette époque, Mireille, la célèbre Mireille du “Petit chemin qui sent la noisette” et de “Puisque vous partez en voyage”, animait encore son “petit conservatoire de la chanson”. L’”oeuvre” achevée (voir l’article chanson idiote pour plus de …

Mireille et mes éphémères débuts Lire la suite »

“Perret et le pot aux roses”

Il y a quelques jours, j’avais évoqué l’impression trouble que me laissait Pierre Perret, à propos d’emprunts qu’il cherchait à cacher (cf Mon côté XVIIè). Or cette semaine, Sophie Delassein publie dans le Nouvel Obs un article joliment titré “Perret et le pot aux roses”, qui ne fait guère apparaître ce brave chanteur sous son …

“Perret et le pot aux roses” Lire la suite »

Le temps des vinyles

On m’a raconté qu’un musicien, à l’oreille très développée, écoutait beaucoup de disques, du temps des vinyles. Mais au lieu de les ranger soigneusement dans leur pochette après écoute, il les entassait les uns sur les autres, sans en prendre aucun soin. L’un de ses amis s’inquiéta de cette pratique: les vinyles (ou microsillons) étaient …

Le temps des vinyles Lire la suite »