« loin du monde et du bruit, goûter l'ombre et le frais »

Maman est allongée dans son fauteuil, et je lui tiens la main.
– Tu m’aimes ? m’interroge-t-elle passionnément.
– Je t’aime, oui, mais tu es ma mère.
Elle me dévore de son regard bleu, et dans la seconde qui suit son visage se nimbe d’un désarroi ambigu.
– Eh oui, soupire-t-elle, c’est ça l’ennui…

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Prochains spectacles
Archives