des mots d'amour et des chansons… c'est bien là tout le nécessaire

Maman est allongée dans son fauteuil, et je lui tiens la main.
– Tu m’aimes ? m’interroge-t-elle passionnément.
– Je t’aime, oui, mais tu es ma mère.
Elle me dévore de son regard bleu, et dans la seconde qui suit son visage se nimbe d’un désarroi ambigu.
– Eh oui, soupire-t-elle, c’est ça l’ennui…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Archives