Une petite série d’incidents

Mon scooter vient de me faire vivre une série de petites aventures qu’il me faut raconter ici.

L’autre jour, m’approchant de l’emplacement pour deux roues où il était garé juste en face de chez moi, je découvre que son garde-boue avant a été arraché et posé sur la selle. Je commence par m’en émouvoir, puis j’avise un papier glissé sur le guidon. « J’ai percuté votre véhicule par accident. Toutes mes excuses. Voici mon numéro… » J’appelle la personne, elle me répond avec une grande courtoisie, elle prendra en charge la réparation.

Le lendemain, Claudine, qui est en ce moment plus distraite qu’à l’accoutumée, monte avec moi sur ledit scooter mais oublie son sac sur le bord du trottoir où elle l’avait posé pour mettre son casque. Papiers, argent, tout y était. Elle ne s’en aperçoit que lorsque nous sommes arrivés à destination une demi-heure plus tard. Je la laisse et repars en catastrophe. En chemin j’appelle notre voisine pour lui demander de descendre voir si le sac est toujours là. Quand j’arrive, elle le brandit avec tout son contenu. « Vous avez de la chance » sourit-elle.

Je rejoins Claudine qui s’est installée pour m’attendre dans un petit café près du boulevard Saint Germain. « Ouf, j’ai ton sac ! Donne-moi ton casque, je vais garer le scoot. — Mon casque ? Tu ne l’as pas pris ? » Le sac était à son tour resté sur le trottoir à l’endroit où nous nous étions arrêtés une heure auparavant. Je m’y rends. Il est là, gardé depuis un banc voisin par un sympathique SDF entre deux bières.

Après toutes ces perturbations et un bon dîner, nous sommes de retour chez nous peu avant minuit. Le matin suivant, au moment de monter à nouveau sur mon engin, je n’en trouve plus les clés. A nouveau un papier en évidence. « Je m’appelle A. Vous aviez laissé vos clés sur le contact. Je les ai récupérées, j’habite à côté, appelez moi au 06…. »

Je peux donc témoigner ici, après l’avoir testée — quoique involontairement — à quatre reprises, que l’honnêteté, contrairement à une opinion fort répandue, est encore une qualité courante dans les rues de Paris.

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires