Un hiver trop chaud

Oh ! Les primevères accablées de douceur
Les épines des roses endormies
Et sur le jeune citronnier ce citron ratatiné de n’avoir pas été cueilli

Loin au-delà de l’horizon
Près de mers noires ou rouges ou mortes
On entend parler de drones
De combats
De tranchées
De missiles
De destructions
De massacres

Ici sur la terrasse ensoleillée
Au cœur d’un hiver trop chaud
Une grosse mouche verte volète
Dans un long bourdonnement grave

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires