des mots d'amour et des chansons… c'est bien là tout le nécessaire

Augustin poursuit son travail sur Terre d’Amou. Il construit une deuxième serre, où il installera ses semis.

Est-ce la barbe et le fond de ciel bleu ? Sur cette photo, malgré son pull-over, je trouve que son attitude évoque la statuaire grecque : un lanceur de javelot peut-être, ou Ulysse réparant son navire, ou Zeus jetant la foudre… Peu importe. Reste la beauté naturelle du geste, quelque chose de la noblesse immémoriale de l’homme saisi dans son effort.

Une réponse à Un Grec à Amou

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Archives