des mots d'amour et des chansons… c'est bien là tout le nécessaire

Je n’ai jamais été porté sur l’alcool, mais à soixante cinq ans je suis néanmoins tenté de démarrer une carrière de buveur. J’ai les moyens de me payer un bon whisky. J’apprécie le goût puissant et tourbé des single malt. Je ne risque plus une mort précoce. Pour la cirrhose il faudrait que j’y aille très fort. Quant à perdre de temps en temps mes esprits, c’est de toute façon ce qui m’attend tôt ou tard, alors autant dissimuler mes absences et mes pertes de mémoire dans l’étourdissement euphorique que procure un bon verre de scotch.


2 réponses à Whisky

  • j’ai longtemps cru mon professeur d’histologie de la premiere annee (de medecine) lorsqu’il nous assurait que chacun d’entre nous est un etre genetiquement unique et irremplacable . Etant du meme millesime que vous + 2, je me rends compte en lisant vos billets quotidiens que mon exception tient peut-etre a quelques bouts de chromosomes, mais cote comportement, il semblerait que c’est plutot l’age qui gouverne… 😉

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Archives