« loin du monde et du bruit, goûter l'ombre et le frais »

Puisque j’en suis à revenir sur mes articles de la semaine dernière, je reviens également sur celui où il était question de poux, pour livrer cette information capitale que j’ignorais jusqu’à hier : « doté de deux paires de testicules, le pou mâle est un amant infatigable, qui peut féconder dix-huit femelles à la suite sans repos* ».

Une telle découverte suscite chez moi une sincère admiration : pour le pou mâle, d’abord, devant la performance duquel je m’incline ; et pour le chercheur ou la chercheuse qui a réussi à procéder à ce double comptage. C’est comme étudier le sperme de frelon : comme il doit être exaltant de se consacrer à de tels travaux !

Et puis, j’ai également une pensée pour l’hypothétique dix-neuvième femelle, que j’imagine déçue, ou soulagée, c’est selon.

 * https://www.pouxit.fr/cycle-de-vie-des-poux

S’abonner
Notification pour
guest
1 Commentaire
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Laurent Dunoyer

très drôle!

Prochains spectacles
VSRP: No data available
Archives