« loin du monde et du bruit, goûter l'ombre et le frais »

Une personne très chère à mon cœur a embrassé quelqu’un qui se trouvait avoir des poux. Quand elle l’a appris, le lendemain, elle s’est mise à se gratter la tête. Puis elle s’est écriée : — Je viens d’en voir un, là, dans mes cheveux. — Comment était-il ? ai-je demandé. — Il avait des ailes. — Des ailes ? Mais les poux n’ont pas d’ailes… — Celui-ci en avait. — Alors c’était un ange-pou…

Passé notre éclat de rire, je me suis demandé si les anges-poux avaient été correctement dénombrés par Neper.

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Prochains spectacles
VSRP: No data available
Archives