Terpon le silène

Mais qui était Terpon ? Un silène. Qu’est-ce qu’un silène ? Un vieux satyre barbu, ventru, aux trois-quarts ivre (il fait partie du cortège de Dyonisos), avec des poils plein les oreilles, une queue de cheval et un sexe en érection.

Le verbe τέρπω, en grec, d’où celui-ci tire son nom, signifie d’ailleurs se réjouir, prendre du plaisir, et Terpon ne s’en prive pas. Sur l’un des vases antiques où on le voit représenté, il culbute des Ménades, sur un autre il agresse sexuellement Héra avec trois de ses compères, sur un autre encore il joue lascivement de la flûte avec son double, ou remplit de vin une amphore.

Son caractère ithyphallique (mot savant pour dire qu’il bande) est, selon les archéologues, souligné par la forme du galet qui porte son nom : oblong, lisse, et mesurant 65 centimètres, ce qui est bien le moins pour une créature mythologique dont la lubricité est le principal attribut.

Monnaie de Thasos, vers 465 av JC

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires