« loin du monde et du bruit, goûter l'ombre et le frais »

Pour passer du rêve aux souvenirs, voici une photo de mon père et de mon oncle qui date de 1994. Je ne sais plus très bien à quelle occasion elle a été prise, sans doute la communion d’un de mes neveux. Ce qui est certain, c’est que c’était au sortir d’un bon repas.

Leur expression me touche. Ils sont tels qu’en eux-mêmes : repus, complices, espiègles, contents d’eux, installés dans leur confort, sûrs de leur bon droit, satisfaits de leur satiété, se suffisant à eux-mêmes, et communiant dans un bonheur terrestre, le cœur sans états d’âme, la digestion joyeuse, fondamentalement gentils.

S’abonner
Notification pour
guest
1 Commentaire
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Andrée B.

J’ai connu ces deux personnes dans un moment semblable d’après repas, face à laTécouère, sous l’œil réprobateur (?) pour la forme, de leur épouse et belle sœur, qui fondait d’indulgence devant ces deux compères .. .Souvenirs, souvenirs …

Prochains spectacles
VSRP: No data available
Archives