des mots d'amour et des chansons… c'est bien là tout le nécessaire

Instituts de sondages et journaux publient régulièrement les cotes de popularité des hommes politiques, lesquelles ne cessent de plonger.

Julien Gracq avait raison : « Le Français se figure malaisément ses leaders politiques sous un autre aspect que la rangée de têtes d’un jeu de massacre ».


Laisser un commentaire

Abonnez-vous au blog

Archives