des mots d'amour et des chansons… c'est bien là tout le nécessaire

« La vie, dit Sénèque, ce n’est pas d’attendre que l’orage passe, c’est d’apprendre à danser sous la pluie ».

C’est aussi de savoir se baigner dans l’eau froide, ce que mon amour a fait lundi, jour de son anniversaire, au bout du Finistère, entre Porspoder et Lanildut, face à Ouessant, en y prenant un intense plaisir.

Pour ma part, j’avais renoncé, et je me suis contenté de prendre la photo. Je m’étais pourtant baigné la veille (« dans une eau plus froide encore », m’a-t-elle dit), mais ce jour-là, je n’en ai pas eu le courage.

S’il s’agit de goûter le présent et de jubiler d’être au monde, cet épisode m’indique assez la distance qu’il me reste à parcourir sur le chemin de la sagesse. A ce genre de détails, je m’aperçois qu’elle m’y précède, et probablement d’assez loin.

3 réponses à Se baigner dans l’eau froide

  • elle n’est pas froide l’eau chez nous, elle est bonne (même super bonne des fois ) , non mais ! Bon, c’est vrai qu’hier le soleil était un peu aux abonnés absents, mais aujourd’hui il est là

  • Sacré Sénèque… Profitez bien de l’eau, froide ou non ! Bises Thibaud

  • tu as beaucoup de chance ; ma Claudine à moi n’aime pas l’eau froide et n’est vraiment pas sage
    je t’en supplie donne moi ta recette !

Laisser un commentaire

Abonnez-vous au blog

Archives