des mots d'amour et des chansons… c'est bien là tout le nécessaire

Au moment où l’on s’apprête à célébrer le centième anniversaire de la révolution russe, je ne résiste pas au plaisir de reprendre tel quel le récent “post” Facebook de l’ami Etienne Klein, grand producteur d’anagrammes spectaculaires :

Jacques Perry-Salkow a remarqué que la révolution d’octobre a pour anagramme “robinet d’alcool ouvert”. Est-ce vraiment un hasard ?

Ce robinet, il en coulait du rouge, à l’évidence, et probablement un peu de vodka.

 

Laisser un commentaire

Abonnez-vous au blog

Archives