des mots d'amour et des chansons… c'est bien là tout le nécessaire

Une amie d’Amou, qui d’ailleurs fait partie de l’association « Les amis d’Amou » dont les membres se consacrent à l’histoire du village, m’a transmis une copie de la chronique paroissiale locale datant de juillet 1937. Je ne savais à quoi m’attendre : j’y ai trouvé le compte-rendu des obsèques de mon arrière-grand-mère, Berthe Broca. J’ai mentionné le nom de cette femme il y a peu dans ce blog en évoquant son éducation à travers le « Guide pratique de la vie usuelle à l’usage des jeunes filles ». Voici la façon dont était tourné son bref éloge funèbre :

« Le 10 juin ont eu lieu, en présence de Monsieur le vicaire général Capdevielle, ami de la famille, les obsèques de feue Victoire-Berthe Ducasse, née Broca, membre de la confrérie du TS Sacrement, mère de M. Joseph Ducasse, professeur au lycée de Bordeaux, qui venait de soutenir en Sorbonne, avec mention très honorable, sa thèse de doctorat ès sciences physiques. Ce fut, avec la communion solennelle de sa petite fille [ma mère], la dernière joie éprouvée ici-bas par cette excellente mère dont la vie fut surtout une vie de travail, de modestie, de piété, et de dévouement. Cette sainte femme, qui souffrait depuis de longues années, avait la nostalgie du Ciel. Elle est morte pieusement résignée à l’âge de 66 ans. »

Au vu de cette description, je ne me vois pas a priori beaucoup de points communs avec ma bisaïeule. En particulier, je n’ai aucunement la nostalgie du Ciel. Quand il faudra quitter ce monde, c’est de mon heureuse vie terrestre que je serai nostalgique. J’espère cependant que sa dépouille voudra bien s’accommoder de la mienne, car c’est dans le caveau où elle repose (et où personne depuis 1937 n’est venu la rejoindre), dans le champêtre cimetière d’Amou, que je souhaite être un jour enterré.

Ah, si, un point commun possible : l’âge du décès, si le Covid-19 décide de faire à fond son travail.

Une réponse à Où il est question de ma bisaïeule

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Archives