L’hirondelle et les petits oiseaux

Puisque j’ai reparlé hier de Cassandre, je reviens un instant à mon cher La Fontaine, qui en a fait une hirondelle dans la fable L’hirondelle et les petits oiseaux.

De petits oiseaux nichent près d’un champ dans lequel un paysan sème du chanvre. Une hirondelle qui a l’expérience de la vie les avertit du danger : avec ce chanvre, on fera des sacs et des ficelles qui serviront à les attraper ; elle leur dit d’aller picorer ces graines avant qu’elles ne germent. Les oisillons se moquent d’elle. Les graines ayant germé, elle les exhorte à arracher chaque brin : ils la traitent de « prophète de malheur ». Quand arrive enfin le temps de la récolte, elle leur intime de fuir. Mais « les oisillons, las de l’entendre / Se mirent à jaser aussi confusément / Que faisaient les Troyens quand la pauvre Cassandre / Ouvrait la bouche seulement ». Ils restèrent et furent capturés.

La Fontaine conclut : « Nous n’écoutons d’instincts que ceux qui sont les nôtres / Et ne croyons le mal que quand il est venu ». Quant aux Chinois, confrontés à ce type d’histoire, ils ont un joli dicton : « l’expérience des autres est un peigne pour les chauves ».

D’autres fables sont disponibles ici : https://arbon.website/category/fables-en-vrac/

Et l’intégrale, là : https://www.youtube.com/playlist?list=PL1GJhoEI4m9KjBJssqIa6zwqt_PyErexZ

S’abonner
Notification pour
guest
1 Commentaire
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Musel

C est toujours un regal de t’écouter réciter ces fables pleines de sagesse et…qui font écho à des réalités d’aujourd’hui…