« loin du monde et du bruit, goûter l'ombre et le frais »

Les grandes baies vitrées sont un danger mortel pour les oiseaux. Cinq ou six d’entre eux s’assomment mortellement chaque année sur celles de notre maison.

J’ai ramassé celui-ci inanimé sur la terrasse. Il était magnifique, bec rouge, cou jaune, ailes bleues jaunes et brunes, calotte vert olive, joues et poitrail d’un vert tendre. Je n’en avais jamais observé de pareil. J’étais triste qu’un si joli animal se soit tué comme ça, et je ne voulais pas le laisser partir sans connaître son nom.

J’ai plongé dans ma bibliothèque et consulté mes guides des oiseaux (j’en ai trois, même si suis un piètre ornithologue) : inconnu au bataillon. J’ai poursuivi ma quête sur Internet : passereaux d’Europe, oiseaux d’Europe : rien non plus. J’ai feuilleté des dizaines de pages de photos, toujours rien, mystère. Puis j’ai entré « oiseau, bec rouge, cou jaune… » et j’ai fini par trouver : leiothrix lutea.

J’ai appris qu’il était originaire d’Asie (sud de la Chine et régions voisines de l’Himalaya) ; qu’à partir de quelques individus vraisemblablement échappés de captivité, il s’était répandu autour de Pau, dans le Béarn ; qu’il aime les « sous-bois de fougères, les taillis, les pentes pourvues de buissons denses, riches en baies et en insectes », dont la nature n’est en effet pas avare dans les alentours de la maison ; et que le spécimen venu mourir chez nous était un mâle vêtu de son plumage nuptial.

 

Pour en savoir plus :

https://www.ornithomedia.com/magazine/etudes/leiothrix-jaune-leiothrix-lutea-dans-bearn-pyrenees-atlantiques-00877/https://www.oiseaux.net/oiseaux/leiothrix.jaune.html

https://www.oiseaux.net/oiseaux/leiothrix.jaune.html

S’abonner
Notification pour
guest
1 Commentaire
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Bruno SERIGNAT

Hélas, les grandes tours vitrées de nos villes modernes où le ciel se reflète tuent chaque année plusieurs dizaines de millions d’oiseaux (notamment migrateurs). Comme si cela n’était pas suffisant, voilà que la multiplication des éoliennes double encore ce chiffre. La “civilisation” n’est définitivement pas clémente pour les oiseaux…

Prochains spectacles
VSRP: No data available
Archives