« loin du monde et du bruit, goûter l'ombre et le frais »

C’était (m’apprend le petit ouvrage sur les Oiseaux que je consulte) un pic épeichette. Il est venu cogner violemment contre la baie vitrée de la maison, et il en est mort sur le coup. Je l’ai reconnu à sa calotte rouge vif sur la tête, et aux taches blanches sur ses ailes noires. 

Animal sédentaire, au vol « parfois erratique », précise le guide. Il eût mieux valu que non.

S’abonner
Notification pour
guest
1 Commentaire
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Bruno Sérignat

Les morts d’oiseaux sur les gratte-ciels modernes (tout en verre ce qui renvoie l’image du ciel) de la planète représentent plusieurs milliards d’individus par an (source : national Geographic) au point que dans certains émirats de l’Arabie (ou aux USA), des “gardiens” sont préposés au ramassage des cadavres d’oiseaux chaque matin. Nos anciens étaient plus prudents qui construisaient en pierre et/ou béton mais il est vrai qu’ils ne maîtrisaient pas les techniques “modernes” de l’architecture de verre et d’acier…

Prochains spectacles
VSRP: No data available
Archives