« loin du monde et du bruit, goûter l'ombre et le frais »

Il faut espérer que toutes les protestations de fermeté et toutes les résolutions de faire résolument front aux « ennemis de la République » émises ces derniers jours par le peuple français à la suite de l’assassinat d’un professeur tiendront plus solidement que celles qui sont exprimées par le troupeau dans la fable ci-dessous.

« Écrasons l’infâme ! » haranguait Voltaire. « Combattons le fanatisme ! » assène le peuple. « Étouffons le loup ! » promettaient les moutons. Mais le courage n’est ordinairement pas une des choses au monde les mieux partagées, et une distance incompressible sépare toujours les mots des actes.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Prochains spectacles
Archives