des mots d'amour et des chansons… c'est bien là tout le nécessaire

Brassempouy, à quelque kilomètres d’Amou, en Chalosse, est un village qui regorge de trésors discrets. C’est là qu’a été découverte la Dame à la capuche, la plus vieille statuette connue au monde. Et c’est dans son église que se trouve (nous dit le site de la commune) une curiosité architecturale très rare : « une clé de voûte pendante représentant un ange phylactère aux ailes repliées ».

Je ne sais ce que ce phylactère nous raconte, mais ce qui me parait à moi d’une très grande rareté, c’est qu’un ange soit représenté dans la position d’une chauve-souris. Dans la culture occidentale, ces animaux étaient réputés maléfiques : elles se nourrissaient, croyait-on, du sang de bétail et d’humains, et on les clouait autrefois sur les portes des granges. Bref, on les assimilait aux vampires, et elles tendaient beaucoup moins vers l’ange que vers le démon.

Eh bien, pas à Brassempouy. La figure de ce guetteur suspendu, qui doit avoir des griffes au bout des ailes et semble prêt à s’élancer, est visiblement connotée positivement. Je suis tenté d’y voir un ancêtre de Batman.

 

Laisser un commentaire

Abonnez-vous au blog

Archives