des mots d'amour et des chansons… c'est bien là tout le nécessaire

Une dame de ma connaissance vient d’obtenir de haute lutte son inscription à Pôle Emploi. Comme elle était l’épouse du gérant de l’entreprise qui l’employait, et qu’un gérant n’a pas droit aux indemnités de chômage si son emploi vient à cesser, il a fallu qu’elle démontre qu’elle n’avait pas partagé cette gérance, et que pendant tout le temps où elle travaillait « sous les ordres » (!) de son mari, elle n’avait signé aucun contrat, ni fait fonctionner le compte en banque, ni pris d’initiative d’aucune sorte susceptible d’engager juridiquement ou économiquement leur société. Bref, à l’encontre de la désormais célèbre Pénélope F., qu’elle n’avait rien fait, ou peu s’en faut.

La France est ce pays curieux pour les épouses, où, pour éviter des ennuis, celles qui ont authentiquement et intensément collaboré avec leur conjoint doivent se faire passer pour des irresponsables, et celles qui sont restées oisives fournir les preuves d’un travail harassant.

Une réponse à La France et le travail en couple

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Archives