des mots d'amour et des chansons… c'est bien là tout le nécessaire

Les Etats-Unis ont passé le cap des 100 000 morts du covid-19. Un ami américain m’écrit :

Dear Jean-Pierre,
With the whole world worked up over a “new” way to die, you might wish to consider circulating a link to “Félix” on your blog.
All the best,
J.

(Cher Jean-Pierre, Le monde entier étant stressé par une “nouvelle” façon de mourir, peut-être pourrais-tu diffuser un lien vers “Félix” sur ton blog. Bien à toi.)

La demande est pertinente. Je m’exécute. Voici Félix, ou les mille et une façons de mourir.

Y’a mille et une façons d’mourir
De froid de faim de soif à la guerre ou d’amour
Noyé brûlé écrasé pendu haut et court
Y’a mille et une sortes de derniers soupirs

Y’en a des simples des ordinaires
Un p’tit cancer un Alzheimer un coup de chaud
Et puis y’a celles à qui l’on tire son chapeau
Les éclatantes et les spectaculaires

Oh ! Si j’devais choisir ma mort
Je répondrais sans hésiter et sans effort

Moi j’veux mourir comme Félix Faure
En me faisant pom pom pom pom pom… très fort } (bis)

On peut finir comme Socrate
Avec philosophie en buvant la ciguë
Ou comme Eschyle prendre sur le crâne une tortue
Lâchée du ciel par un aigle astigmate

Comme Robespierre sur l’échafaud
Ou comme Molière face au public là sur la scène
Ou comme Mozart en composant un requiem
Ou comme Roland en jouant du cor à Roncevaux

Mais bon quitte à jouer du cor(ps)
Je vous déclare sans hésiter et sans effort

Moi j’veux mourir comme Félix Faure
En me faisant pom pom pom pom pom… très fort } (bis)

Capture d’écran — garantie sans trucage — du site : http://tobaccopipeartistory.blogspot.com/2013/10/felix-faure-french-president-and-pipe.html

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Archives