des mots d'amour et des chansons… c'est bien là tout le nécessaire

J’avais publié une semblable photo il y a sept ans. Presque identique : elle était prise de la chambre voisine. La vie a passé, mais la vue est la même, quelques cinq mille marées plus tard. 

Sous le changement perpétuel, la permanence. Joie et nostalgie éclosent mêlées. La beauté demeure ; nous, nous glissons. 

3 réponses à Cinq mille marées plus tard

Laisser un commentaire

Abonnez-vous au blog

Archives