des mots d'amour et des chansons… c'est bien là tout le nécessaire

Après bientôt treize ans de blog à tourner, de près ou de loin, autour de la question « mais qui est Arbon ? », et en ce lendemain d’anniversaire, je suis tombé sur ce quatrain d’Omar Khayyam :

« Tu es ivre, tu es amoureux ? Réjouis-toi.
Les caresses et le vin te consument ? Ne le regrette pas.
Qu’adviendra-t-il de nous ensuite ? Ne t’en soucie pas.
Ce que tu es ? Jamais tu ne le sauras…
Alors, à ta santé ! »

Les anniversaires, en plus d’être une occasion de boire, sont souvent des journées propices à une petite réflexion sur la vie, et mis à part le penchant pour l’alcool qui n’est pas chez moi aussi prononcé que chez le sage Persan, il me semble que tout est dit.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Archives