des mots d'amour et des chansons… c'est bien là tout le nécessaire

​Un groupe de contacts (virtuel) annonce à ses membres le décès d’une amie. Chacun la connaissait, et chacun met un mot de condoléances, en y allant de son souvenir.

L’un d’eux écrit : « Je ne viendrai pas au Père Lachaise. J’ai décidé de n’aller plus qu’aux enterrements des gens que je n’aime pas. C’est moins triste. »

Il ajoute ce conseil, moins trivial qu’il n’en a l’air, si l’on se donne justement la peine d’y penser : « Pensez à vivre. »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Archives