des mots d'amour et des chansons… c'est bien là tout le nécessaire

Aujourd’hui, Maman a repris la lecture des Fleurs du Mal par le début.

AU LECTEUR

La sottise, l’erreur, le péché, la lésine
Occupent nos esprits et travaillent nos corps

Je suis assis à côté d’elle et je l’écoute revenir sans se lasser sur ces deux vers, à voix basse, pendant au moins une demi-heure. La sottise, l’erreur, le péché, la lésine… Puis elle tourne la tête vers moi, et me confie, sur un ton entendu : — Il est astucieux, ce Baudelaire…

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Archives