« loin du monde et du bruit, goûter l'ombre et le frais »

chloe-lacan.jpg

Chloé Lacan a tout : les paroles, les musiques, la voix, l’instrument (un accordéon), l’humour, la tendresse, l’imagination, le sens du spectacle, deux musiciens formidables, la grâce, le métier. Je n’ai pas le souvenir d’une chanteuse qui m’ait ainsi “scotché” dès la première fois que je l’entendais sur scène, alors même que je ne connaissais aucune de ses chansons. Elle est tout simplement extraordinaire. Une sorte de Boris Vian mâtiné de Camille. Le top de ce qui peut se faire aujourd’hui dans ce métier.

Les gens ne s’y trompent pas. Un bouche-à-oreille flatteur la précède. Son unique concert, hier soir à l’Européen, était complet. Claudine et moi avons obtenu les deux dernières places. Pas mal de figures de la chanson française sont là, artistes et producteurs.

A l’entrée, dans la queue, reconnaissable entre toutes avec ses cheveux rouges et courts et sa haute stature, nous retrouvons Anne Sylvestre, que nous saluons. La personne auprès de qui on retire ses réservations lui demande : – Votre nom s’il vous plait ? – Sylvestre. L’autre plonge dans sa liste. – Je ne vous trouve pas… Vous avez un prénom ? Quelqu’un de la production intervient heureusement tout de suite, et règle l’affaire. Anne nous glisse, mi-surprise mi-amusée : – Leçon d’humilité, vous voyez…

Anne-SYLVESTRE.jpg

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Prochains spectacles
Archives