« loin du monde et du bruit, goûter l'ombre et le frais »
Un bouquet de nouvelles chansons

J’ai déjà eu l’occasion de vous parler de cette chanson et de publier son texte.

Elle est née de la lecture d’un article du Monde (l’inspiration peut se trouver partout).
L’article expliquait que le réchauffement climatique avait entre autres conséquences la prolifération des insectes.

On voit par là que la simple lecture d’un journal peut elle-même contribuer à la multiplication des vers.

 

Côté musique, j’ai essayé, comme pour beaucoup des chansons que je vais vous proposer, de laisser ma guitare à l’arrière-plan, au profit d’une matière sonore plus originale: boucles, bruits, notes, nappes, construite essentiellement autour de ma voix, et lui ouvrant un espace propre à une manière plus personnelle de chanter. Scott Bricklin signe l’arrangement.

(Pour noter la chanson: allez sur “ajouter un commentaire”, ou cliquez ici)

S’abonner
Notification pour
guest
3 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Arnaud Sourisseau

Et 5 pour le vermisseau également !

Alain Pierrot

5 Plaisir des explosives, des mots à croquer

Michel TRIHOREAU

Le vermisseau est presque attachant. Mais ce n’est pas vraiment celle que je préfère.

Prochains spectacles
VSRP: No data available
Archives