« loin du monde et du bruit, goûter l'ombre et le frais »
Une fois n’est pas coutume, l’ancien éditeur que je suis va mettre son grain de sel sur la rentrée littéraire. Juste un grain, intitulé Mari et femme. C’est le nouveau roman de Régis de Sa Moreira.

Au cours d’un weekend, un couple a décidé de se séparer. Or le lundi matin, le mari se réveille dans le corps de sa femme, et la femme dans le corps de son mari. Passés l’effroi initial, et la surprise, les voici qui découvrent peu à peu ce que veut dire “Mets toi à ma place”. A tous les instants et dans toutes les situations de la vie quotidienne.

Que ceux qui aspirent à une lecture drôle, tendre, cocasse, émouvante, où à partir de rien toute la poésie et la beauté de la vie vous éclatent à la figure, se procurent ce conte moderne. C’est du charme et de l’intelligence à l’état pur. Régis a une sensibilité, une empathie pour l’autre, et une délicatesse d’écriture qui en font l’antidote parfaite aux multiples introspections nombrilistes (et même semble-t-il anales cette année) qui encombrent inutilement les librairies.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Prochains spectacles
Archives