« loin du monde et du bruit, goûter l'ombre et le frais »

Puisque nous allons ce weekend à Vauvert (où se trouve comme chacun sait le Diable) pour y faire “la fête à Boris“, je vous offre cette subversive pensée du Bison Ravi (lui aussi était grand amateur d’anagrammes) : « Je ne veux pas gagner ma vie, je l’ai. »

Et puisque c’est la fête, je vous en offre une seconde, que Claudine aime particulièrement citer : « Une chose relativement éternelle est une chose d’importance. La chanson ne saurait donc être traitée par-dessous la jambe. »

Anne Sylvestre, Yves Jamait, Kent, Agnès Bilh, Serge Utgé-Royo, Clarika, Presque Oui, Bernard Joyet, Nathalie Miravette : nous sommes un certain nombre à souscrire à ce point de vue. Vous aussi ? Rejoignez-nous ! Ça commence d’ailleurs dès demain, vendredi 28, à 18h30, salle Jean Jaurès, avec une exposition sur le Bison ravi et une causerie, par les soins de Claudine, sur Boris Vian à 20 ans. Tous à Vauvert !

La-fete-a-Boris.png

S’abonner
Notification pour
guest
2 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
arbon

Merci Etienne! C’est fort gentil à vous de me l’écrire. C’était, pour nous tous aussi sur scène, un moment très heureux!

Amicalement à vous

 

Plume au masculin

Bonjour,

J’étais à Vauvert samedi soir et c’était une très belle soirée, une très belle fête à Boris. Je connaissais certains artistes, j’en ai découvert d’autre , dont vous, avec beaucoup de bonheur.
Bonne journée.
Etienne

Prochains spectacles
VSRP: No data available
Archives