« loin du monde et du bruit, goûter l'ombre et le frais »

Pour un fougueux, c’était un fougueux. Le général Lasalle (1775-1809) aimait la vie et le désordre de la guerre. Entré dans l’armée à onze ans, il avait le goût des batailles, de la mêlée, des coups d’éclat, de l’engagement, du choc des sabres, du défi héroïque à la mort. Un jour, il dit à Napoléon : « Tout hussard qui n’est pas mort à trente ans est un jean-foutre. »

De la campagne d’Italie à la campagne d’Autriche, il crève ses chevaux sous lui. Il boit, il fume, il chante, il trousse les marquises et la femme du général Berthier. On lui attribue plusieurs couplets de la chanson de Fanchon : « Elle aime à rire elle aime à boire… » Il vit comme il combat : intensément, et il sait que son temps sera court.

C’était à la bataille de Wagram. Une balle en pleine tête mit fin à son existence. Il avait eu quatre ans de « rab » par rapport l’échéance qu’il s’était fixée.

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Prochains spectacles
VSRP: No data available
Archives