des mots d'amour et des chansons… c'est bien là tout le nécessaire

​​Comme on le voit sur la photo, une des joies de la technologie, c’est d’avoir rendu possible de faire du piano dans le train. Désormais pour les compositeurs, le temps du voyage n’est plus du temps perdu.

Certes. Mais Mozart enfant parcourait déjà l’Europe en diligence avec un clavier muet posé sur ses genoux. Les notes, il les entendait dans sa tête. On n’a malheureusement pas conservé de copie du logiciel qu’il utilisait.

Laisser un commentaire

Abonnez-vous au blog

Archives