des mots d'amour et des chansons… c'est bien là tout le nécessaire

Maman tient encore assez souvent des propos très bien articulés. L’autre jour, elle confiait à deux personnes qui se relaient pour la garder : « Je vous remercie de rester près de moi et de m’aider à ne pas perdre mon temps. Si encore je le perdais bien, ce ne serait pas grave, mais mal le perdre, je n’aime pas ça. »

Je ne suis pas certain de ce qu’elle voulait dire, et peut-être ne le savait-elle pas vraiment elle-même. Mais de même qu’elle se raccroche au fait de lire, de même elle met encore un point d’honneur à former de jolies phrases, grammaticalement construites, et à les prononcer en faisant entendre les liaisons et les accords, comme si, au-delà du sens, la maîtrise de la langue orale, dans sa forme et dans sa syntaxe, lui fournissait toujours un moyen d’affirmer son élégance et de se rassurer sur sa dignité.


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Archives