Michel Serres: crépuscules et références

« Je me souviens de crépuscules où, debout sur le pont, le sextant à la main, j’attendais qu’une étoile s’allume pour faire le point. Il m’arrivait alors de plonger, de changer mon regard attentif en celui de la mer elle-même, dont l’œil unique, abîme sphérique vert, contemple, extatique en ses larmes amères, l’absence bleue de …

Michel Serres: crépuscules et références Lire la suite »

Ce que racontent les étoiles

J’aurais aimé être astronome. Le ciel m’a toujours fait rêver. C’est écrasant et merveilleux de s’allonger sur une plage ou dans l’herbe une nuit d’été, de regarder les étoiles, de penser à ces forces incroyables qui se déchaînent partout dans l’univers et nous parviennent sous forme de petits points paisibles dans le silence. Le silence …

Ce que racontent les étoiles Lire la suite »

Comment Sainte Thérèse m’a vu nu

Yolaine de la Bigne est entrée dans ma vie comme dans celle de tant d’autres personnes sous la forme d’une voix de radio, féminine, drôle et impertinente. Quand c’était l’heure de « Quelle époque épique », j’arrêtais ce que j’étais en train de faire, pour écouter vraiment. Sa voix, c’était un sourire sonore, intelligent, pétillant, …

Comment Sainte Thérèse m’a vu nu Lire la suite »

Franck Sinatra : “September song”

A tout seigneur (« Prince des Crooners ») tout honneur, en ouverture de la play-list impossible voici que s’avance Franck Sinatra, mais dans un titre signé Kurt Weil. De Weimar à Las Vegas, drôle de raccourci… Effet de distanciation ? September song figurait sur le 45 tours dont le titre phare était Strangers in the …

Franck Sinatra : “September song” Lire la suite »

La play-list impossible : une règle du jeu.

Depuis une décennie, la manière dont nous dégustons la musique évolue à la vitesse de l’éclair. La dématérialisation des supports nous a offert de nouveaux jouets. Longtemps nous écoutâmes, presque religieusement, les chansons dans l’ordre où elles étaient gravées. Le CD nous délivra de la corvée de la 20eme minute et quelque (s’en aller retourner …

La play-list impossible : une règle du jeu. Lire la suite »

Attracteurs étranges de beauté

Petite note à l’attention des auditeurs attentifs : les paroles de ma chanson Où va le monde se nourrissent discrètement du vocabulaire des mathématiques (“paraboles et catastrophes”), et notamment des mathématiques du chaos. Je n’y comprends pas grand chose, mais je les trouve peuplées d’objets très poétiques, notamment ces “attracteurs étranges” qui me ravissent, et que l’on doit, semble-t-il, …

Attracteurs étranges de beauté Lire la suite »

Emily Loizeau

J’aime beaucoup ce que fait Emily Loizeau. Elle n’a pas obtenu de victoire de la musique, mais j’aurais voté pour elle. J’ai fait sa connaissance lors d’un concert que nous avons fait ensemble (une heure chacun) à Saint Barthélémy d’Anjou, en novembre 2007. Sur sa page Myspace, elle revendique comme influences Georges Brassens, Bob Dylan, …

Emily Loizeau Lire la suite »

Karnataka, Inde du Sud (Carnets de route, 2)

karnataka 1…/… Nous roulions longuement vers le Nord Et passé le palais de Mysore Nous avons abordé des parages Dont les noms résonnaient inouïs Narsipur Huliyar Kudligi Et semblaient convoquer des mirages   Elle avait peut-être onze ou douze ans Des nattes brunes avec des rubans De grands yeux comme deux perles noires Et jouait …

Karnataka, Inde du Sud (Carnets de route, 2) Lire la suite »

Tintinologie

Il se peut que Michel Serres et moi, nous contribuions bientôt à étendre à la chanson le champ de travail des tintinologues. On se souvient que dans « l’Oreille cassée », Tintin part à la recherche d’un fétiche précolombien volé au musée ethnographique. Or, ce fétiche arumbaya fait l’objet d’un couplet d’une chanson encore inédite, …

Tintinologie Lire la suite »