« loin du monde et du bruit, goûter l'ombre et le frais »

C’était hier. Onze ans de blog. Onze ans déjà, que cela passe vite, onze ans !

Cependant, comme il n’est pas ici question d’affiche rouge, que je ne suis pas Aragon, et que j’avais l’an dernier abondamment célébré les dix ans, je m’apprêtais à laisser passer la date sans plus de commentaire lorsque je reçus de la part des braves gens d’Overblog, la plateforme sur laquelle j’ai publié mon blog jusqu’en 2015, un délicat petit message rédigé spécialement pour cette occasion.

Je laisse à penser combien j’ai été ému de recevoir une marque aussi sincère de sympathie automatique générée à des fins commerciales. Je l’ai été d’autant plus qu’à part Overblog, personne, heureusement, n’y a pensé. (De même qu’il n’y a que Linked-In qui me rappelle de souhaiter leurs « anniversaires professionnels » à des contacts dont j’ignore pour la plupart qui ils sont. Mais que personne ne se vexe : je ne le fais jamais).

Je m’en voudrais donc de laisser cette touchante attention finir dans la corbeille de mon ordinateur — d’autant qu’il s’agit, à ce qu’on me dit, d’un cadeau exceptionnel. Si l’un ou l’autre de mes lecteurs est tenté par ces 30% offert (sic) sur l’abonnement Premium Individuel, surtout qu’il ne s’en prive pas.

S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Bertrand de Foucauld

Bonjour Jean-Pierre,
Je ne sais plus qui a chanté “Des hordes d’avatars criblent la Terre de signaux”. 😀
Amicalement,
Bertrand

Prochains spectacles
Archives