des mots d'amour et des chansons… c'est bien là tout le nécessaire

gomina

Je viens de me faire couper les cheveux, et la coiffeuse me demande : — Est-ce que je vous mets du gel ou une crème sur les cheveux, ou est-ce qu’on les laisse comme ça ? — On les laisse comme ça, réponds-je. — Nature, alors ? — C’est ça, nature.

Nous passons à la caisse. Elle me demande mon nom. (Les salons de coiffure alimentent de mystérieuses bases de données, de nos jours). — Arbon, lui dis-je. — Avec un H ? — Non, sans H. Nature.

— Nature, pouffe-t-elle. Vous alors, ce que vous êtes drôle !

Voilà comment on se fait une réputation d’homme spirituel et plein d’humour.

Une réponse à Nature

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Archives