Liberté, tranquillité, loisir

« Mon souhait : vivre de peu mais sans peine. » Montaigne fit inscrire ces mots sur une des poutres de sa librairie, dans la tour de son château, avant de s’y retirer et d’entreprendre la rédaction des Essais.

A propos de cet endroit il précisa : « Puisse le destin lui permettre de parfaire cette habitation, doux refuge qu’il tient de ses pères, et qu’il a consacré à sa liberté, à sa tranquillité, et à son loisir »  (car il lui arrivait de parler de lui à la troisième personne).

Vivre de peu mais sans peine est également mon souhait, et il se trouve que nous avons commencé récemment à refaire notre maison d’Amou. C’est un doux refuge que je tiens moi aussi de mes parents, et où j’aime à écrire mon blog. Je sais qu’il y probablement autant de différence entre mon blog et les Essais qu’entre ma maison et son château, mais cela ne m’empêche pas d’adopter le programme montaignien. Quand les travaux seront achevés, je ne saurais imaginer meilleure devise au fronton de ma petite propriété que « liberté, tranquillité, loisir ».

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires