des mots d'amour et des chansons… c'est bien là tout le nécessaire

La deuxième vague est là. Le virus joue avec nos nerfs. Il s’amuse bien. Toute l’Europe se reconfine, après avoir baissé la garde. Les gouvernements et leurs conseillers hésitent et se déchirent. Santé contre économie, responsabilité contre libertés : choix impossibles.

Nombre de dirigeants qui se sont engagés naguère, jeunes et enthousiastes, dans l’action publique, sont rattrapés par cette vérité qu’énonçait brutalement John Kenneth Galbraith : « La politique consiste à choisir entre le désastreux et le désagréable ».

J.K.Galbraith

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Archives