« loin du monde et du bruit, goûter l'ombre et le frais »

Balzac écrit dans Le Père Goriot que « le cœur d’une sœur est un diamant de pureté, un abîme de tendresse ».

Certains jours, me rapportant à ma situation familiale, je trouve que les écrivains ont beaucoup d’imagination.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Prochains spectacles
Archives