« loin du monde et du bruit, goûter l'ombre et le frais »

L’escarbot est un genre de gros scarabée. Peu nombreux sont les auteurs à s’être intéressés à la psychologie des coléoptères. La Fontaine nous décrit celui-ci comme étant du genre teigneux. Pour un insecte, il est très costaud, puisqu’un lapin peut envisager de se blottir dans son trou. Et il se tient lui-même en assez haute estime pour parler avec l’aigle d’égal à égal.

La pauvre aigle (c’est une femelle, les œufs jouent un rôle crucial dans la fable), va regretter de l’avoir pris de haut. Comme aurait dit Audiard, « fallait pas chercher Raoul ».

S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Bertrand de Foucauld

Tiens, tiens…Merci, cher Jean-Pierre, pour cette fable.

Prochains spectacles
Archives