des mots d'amour et des chansons… c'est bien là tout le nécessaire

La carpe était dans l’arbre parce que l’arbre était dans l’eau.

Habituée de la vase et de l’eau stagnante, elle avait néanmoins pris des couleurs dorées, et nageait dans les reflets des branches en battant lentement des nageoires, saisie sans doute d’un désir de ciel et d’un rêve d’oiseau.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Archives