des mots d'amour et des chansons… c'est bien là tout le nécessaire

​J’appelle chez Maman pour prendre de ses nouvelles. La personne qui la garde me la passe.

— Bonjour Maman. Comment vas-tu ?
— Je travaille, me répond-elle.
— Tu travailles sur quoi ?
— Je travaille… sur des projets d’informatisation.
— Ah ! Très bien… (J’ai du mal à dissimuler ma surprise.) Et de quoi ?
— Eh bien, des ministres de Louis XIV.

Maman est dans son monde, de plus en plus souvent. Elle passe néanmoins ses journées à lire, et je suppose que cette cocasserie s’explique par le fait qu’elle devait avoir, posée sur ses genoux, une revue d’histoire ouverte sur un article traitant du grand siècle, agrémenté d’un encart publicitaire pour une SSII.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Archives