des mots d'amour et des chansons… c'est bien là tout le nécessaire

​Pourquoi parler ? Pourquoi courir ? Les jours passent, fluides, caressants comme des courants d’air. L’automne jaunit les feuilles des arbres et les rayons du soleil. La terre est ferme sous les pas. Il suffit d’écarter les bras, de laisser sa peau dorer, et de goûter jusqu’au frisson la première morsure du froid, pour glisser, tranquillement, fatalement, dans l’incroyable douceur de vivre.

Laisser un commentaire

Abonnez-vous au blog

Archives