des mots d'amour et des chansons… c'est bien là tout le nécessaire

Boris Vallaud est le nouveau député des Landes. Il a été élu en juin dans la circonscription que tenait Henri Emmanuelli depuis des décennies, qui est celle où se trouve Amou. On voit ces temps-ci beaucoup de reportages sur lui, des interviews, des portraits. Hier encore, un long article dans Le Monde. Comme c’est l’une des très rares nouvelles têtes de la gauche, et qu’elle est plutôt bien faite, forcément, elle attire l’attention.

Je suis bien incapable de dire s’il est appelé, comme certains le prédisent, à avoir un destin national, mais ce dont je puis témoigner, c’est que localement, pour le moment, il fait le job. Samedi matin encore, sous la pluie, il inaugurait la nouvelle école d’Amou, quand le préfet et le sous-préfet s’étaient fait porter pâles.

Bon point supplémentaire : à l’occasion de Chansons & Mots d’Amou cet été, nous avons découvert que sa femme et lui sont d’authentiques amateurs de chanson. Elle était assise à mes côtés pendant le concert de Michel Jonasz, et connaissait la plupart des titres mieux que moi. A un moment, considérant combien Jonasz était heureux d’être en scène, et combien le public aussi était heureux d’être là (on est souvent devant un public, en politique, mais le bonheur est souvent absent), elle me confie : — Ça, voilà, vraiment, c’est le plus beau métier du monde !

 

Une réponse à Boris V

Laisser un commentaire

Abonnez-vous au blog

Archives