des mots d'amour et des chansons… c'est bien là tout le nécessaire

Faire ou ne pas faire. That is the question.

Bien sûr on peut se demander : être ou ne pas être. Considérer le choix radical de vivre ou de cesser de vivre. Mais faire ou ne pas faire, c’est la vraie question. Toute personne en mesure de décider de son sort est tôt ou tard appelée à se la poser : comment accomplir sa vie ? Comment affronter le « vide du temps » ?

Variantes : faut-il se projeter dans la durée, ou se concentrer sur le présent ? Bâtir (une carrière, une œuvre, une maison) et marquer le monde de son empreinte, ou laisser la trace d’un oiseau dans le ciel ? Se battre, ou être doux ? Agir, ou contempler ? Paraître, ou disparaître ?

Ou faut-il simplement accepter d’osciller entre les deux termes de ces alternatives, et devenir cette vibration, ce bourdonnement, ce va-et-vient quasi quantique entre ce qui passe et ce qui demeure, entre ce qui se meut et ce qui se tait ?

© Antonio Mora

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Archives