« loin du monde et du bruit, goûter l'ombre et le frais »

L’enfant : — Allons raconter à Michel la promenade que nous avons faite sur la plage et les grosses vagues que nous avons vues !
La mère : — Tu sais que ce n’est pas possible, mon chéri. Michel est mort…
L’enfant : — Bon, eh bien je lui parlerai plus tard, quand il ne sera plus mort.

Edward Hopper Little boy looking at the sea

Je rapporte de mémoire ce joli dialogue*. Je le rapproche d’un mot de mon fils Augustin, à qui un jour, quand il avait cinq ans, j’essayais d’expliquer la différence entre mortel et immortel. — J’ai compris, m’avait-il dit. Aujourd’hui je suis immortel, et quand je serai vieux je serai mortel.

La mort est un état transitoire. L’immortalité aussi.

* Lu dans Michel Serres, Hommage à 50 voix (Éditions Le Pommier)

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Prochains spectacles
VSRP: No data available
Archives