des mots d'amour et des chansons… c'est bien là tout le nécessaire

Un ami, qui me lit très régulièrement sur ce blog, et que je n’ai pas vu depuis vingt ans peut-être, avait gentiment suggéré la semaine dernière que nous nous retrouvions autour d’un déjeuner. Rendez-vous avait été pris pour hier, mais, victime d’un gros rhume doublé de fièvre, j’ai dû reporter.

En prenant avec lui une nouvelle date, je m’excusai du contretemps. Il a eu alors cette phrase énigmatique et merveilleuse : — Ne t’inquiète pas, Jean-Pierre, toute ma vie est un contretemps.

couverture-livre-contretemps-fides

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Archives