des mots d'amour et des chansons… c'est bien là tout le nécessaire

Cette famille possède un caveau dans une petite ville de campagne dans lequel les parents, âgés, ont dit qu’ils souhaitaient être enterrés. — C’est bien une concession perpétuelle, a confirmé la mairie à l’un des enfants qui s’informait de la situation. Il y a deux places, vos parents pourront en disposer. — Ah, tant mieux ! Ils désirent vraiment reposer là, vous savez… — Il y a une condition cependant… — Laquelle ? — Eh bien, la concession ayant été achetée par vos grands-parents et ceux-ci n’ayant laissé aucune instruction nominative, il faut que les frères et sœurs de votre père renoncent à leur droit d’être inhumés là eux aussi. Il faut donc prendre langue avec eux et leur demander ce désistement. — Mais plus personne ne parle à personne dans cette fratrie… — Dans ce cas, si vos parents veulent vraiment être là, il n’y a qu’une solution. — Laquelle ? — Qu’ils meurent les premiers.

L’histoire ne dit pas — pas encore — si c’est cette règle du « first out first in », en quelque sorte, que les parents feront jouer pour parvenir à leurs fins.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Archives